L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Les obsèques de DJ Arafat sous surveillance

0

Alors que des vidéos et informations contradictoires circulent sur les réseaux sociaux au sujet de l’organisation des funérailles de DJ Arafat, les autorités administratives ont décidé de prendre des mesures sécuritaires pour éviter tout débordement lors des obsèques de l’artiste.

Décédé le lundi 12 août dernier à Abidjan des suites d’un accident de la circulation, DJ Arafat – du moins son corps – attend toujours de reposer dans le lieu qu’auront choisi ses proches. Mais vu sa popularité et l’engouement autour de sa mort tragique, il est clair que les dernières heures de l’artiste avec ses fans et son entourage risque d’être assez mouvementé. C’est la raison pour laquelle le préfet d’Abidjan a indiqué qu’un dispositif sécuritaire est en élaboration avec le comité d’organisation des obsèques de l’artiste.

DJ Arafat meurt dans un accident

« Les obsèques de DJ Arafat qui draineront un monde important devront être convenablement encadrées afin d’éviter d’autres situations sécuritaires regrettables. D’où la mobilisation du Poste de commandement fixe (PCF) présidé par le préfet d’Abidjan. C’est le sens de la réunion de ce lundi avec toutes les forces de sécurité, les pompiers, l’ONPC, la SODECI, la CIE, la croix rouge, le SAMU, le district et les communes d’Abidjan », a annoncé dans une note d’information, Vincent Toh Bi Irié, le préfet d’Abidjan.

DJ Arafat considéré comme l’un des meilleurs chanteurs d’Afrique, est décédé le 12 août dernier des suites d’un accident de moto survenu à Angré dans l’Est d’Abidjan. Il a percuté une automobiliste alors qu’il était à moto à vive allure selon des témoins. L’annonce de son décès a plongé la Côte d’Ivoire, l’Afrique et la sphère musicale urbaine, dans une consternation.

Le préfet d’Abidjan avait invité lundi les organisateurs des obsèques de l’artiste de façon exceptionnelle à l’effet de « fournir toutes les informations précises permettant à l’administration de faire son travail régalien de sécurisation, de secours et d’assistance aux populations quelle que soit la nature des événements », a expliqué M. Toh Bi. L’administrateur a aussi demandé aux organisateurs « de discipliner tous les rassemblements, manifestations d’hommage dans différents endroits afin que l’occupation de l’espace public ne soit pas anarchique ».

Les obsèques de DJ Arafat donnent lieu sur les réseaux sociaux à de nombreuses analyses et commentaires notamment autour de ceux qui ont le droit d’organiser ses obsèques. Si pour certains le corps ‘du héros national’ doit être porté en terre par l’Etat de Côte d’Ivoire, certains de ses fans et ivoiriens estiment qu’aucun gouvernement ne peut se substituer aux parents biologiques dans le cas d’espèce pour enterrer leur progéniture.

Pour le moment une chose est certaine sur le programme des obsèques, la veillée artistique aura lieu ce vendredi 30 août au stade Félix Houphouët Boigny et la levée de corps, prévue à 8h, suivie de l’enterrement au cimetière de Williamsville, le samedi 31 août 2019.

La rédaction

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

20 + douze =