L'actualité ivoirienne sans coloration politique

L’UNICEF construit des salles de classe en plastique recyclé

0

L’UNICEF a construit neuf salles de classe en plastique recyclé dans deux villes de l’intérieur de la Côte d’Ivoire et un quartier d’Abidjan. Des espaces qui seront utiles à l’éducation de 450 élèves.

Bien que polluant et difficile à se décomposer dans la nature, le plastique est un matériau facile à recycler et à utiliser dans plusieurs secteurs d’activité. Les expérimentations et modélisation dans le domaine de la construction se font aux quatre coins du monde dans différents projets. En Côte d’Ivoire, l’un de ces projets est porté par l’UNICEF et ses partenaires. Il a abouti à la construction de neuf nouvelles salles de classe en plastique recyclé à Gonzagueville, Divo et Toumodi. Un projet doublement bénéfique car à la fois écologique et de portée sociale (éducatif).

Le projet dans sa phase pratique a été exécuté par une entreprise sociale colombienne, Conceptos Plasticos qui a développé la technique de transformation du plastique en matériaux de construction. Il faut environ 8 tonnes de déchets plastiques pour construire une salle de classe en 21 jours car les briques en plastique recyclé sont faciles à assembler. Le temps de réalisation d’une salle de classe en béton est plus long que celui en plastique recyclé donc aussi plus coûteux. En termes de rapport qualité-prix, une salle de classe en plastique recyclé coûte environ 30% moins cher et dure 50 années de plus que les constructions habituelles.

Ces salles de classe ont la capacité d’être imperméables à l’eau, résistantes au feu et sont conçues pour résister aux vents violents et aux fortes pluies. Bien isolées et plus aérées, ces salles de classes sont plus confortables pour les enfants.

Une salle de classe en plastique recyclé équipée

« Nous croyons que cette technique de construction plus écologique, plus durable et moins coûteuse contribuera à accélérer la construction d’écoles en Côte d’Ivoire et permettra à plus d’enfants d’apprendre dans de meilleures conditions tout en contribuant à lutter contre la pollution plastique, un fléau mondial qui a un impact jusque sur les terrains de jeux de nos enfants » explique le Dr. Aboubacar Kampo, représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire.

Le partenariat entre l’UNICEF et Conceptos Plasticos permettra la construction d’une usine de transformation de déchets de plastique en Côte d’Ivoire, au cours de l’année 2019. Une aubaine pour les Ministères de l’éducation nationale, de l’Assainissement et de la salubrité et celui de la Promotion de la Jeunesse et de l’emploi des jeunes. Le projet porté à grande échelle pourrait offrir aux jeunes des emplois tout en contribuant à protéger l’environnement des déchets plastiques.

Le district d’Abidjan produit chaque jour près de 300 tonnes de déchets plastiques dont le recyclage pourrait freiner la pollution de l’eau et des sols.

SUY Kahofi source SERCOM UNICEF

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

3 × 1 =