L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Un trafiquant d’ivoire aux arrêts

0

Un présumé trafiquant d’espèces protégées, Djibril Gueye, a été mis arrêté avec en sa possession, des objets sculptés en ivoire. L’arrestation a été possible grâce à la collaboration des éléments de l’Unité de lutte contre la Criminalité Transnationale organisée (UCT) et du Ministère des Eaux et Forêts, avec l’assistance technique du projet EAGLE-Côte d’Ivoire.

Le nommé Djibril, âgé de 30 ans et de nationalité sénégalaise a été arrêté samedi dernier au moment où il était prêt à passer à la vente de sa contre bande dans la commune de Cocody. Il était jusque-là, l’un des maillons forts du trafic d’ivoire dans la région le San-Pedro où il était spécialisé dans la vente d’objets sculptés en ivoire.

Djibril Gueye, le trafiquant opérant dans le commerce illégal des objets sculptés en ivoire

Arrêté, pour flagrant délit de détention, de circulation et celle de la commercialisation illégale de produits fauniques, l’homme a été placé en garde à vue dans les locaux de l’UCT. Après quoi, il sera remis aux autorités judiciaires. S’il est reconnu coupable, il risque une peine de prison allant de 2 à 12 mois ferme assortie d’une amende de 3000 à 300.000 FCFA.

Pour les acteurs de la protection de la faune, la loi faunique en Côte d’Ivoire est loin de proposer des peines dissuasives. Mais fort heureusement, le Ministère des Eaux et Forêts a entamé depuis l’an dernier, une révision de cette loi en vue de la durcir et par ricochet permettre aux trafiquants de passer désormais plus de temps derrière les barreaux.

Source CERCOM projet EAGLE-Côte d’Ivoire

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

six + un =