free page hit counter
L'actualité ivoirienne sans coloration politique

FAUX : la Côte d’Ivoire n’est pas le premier pays au monde à administrer le vaccin Astra Zeneca dans le cadre de l’initiative COVAX

0

La Côte d’Ivoire a reçu ce vendredi 26 février 2021, 504.000 doses de vaccin contre le coronavirus. Il s’agit du vaccin Astra Zeneca développé par l’université d’Oxford et le groupe pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca.

La réception du vaccin qui s’inscrit dans le cadre du mécanisme COVAX de lutte contre la Covid-19 donne lieu à une affirmation surprenante de la part du portail Abidjan.net. Le journaliste présent sur les lieux affirme que « La Côte d’Ivoire (est le) premier pays au monde à administrer les doses du vaccin Astra Zeneca/Oxford dans le cadre du mécanisme COVAX ». La mention « officiel » porte à croire que le confrère reprend les propos d’une autorité de premier plan comme cela est de coutume dans la presse ivoirienne. Sauf que cette information est un peu trop survendue pour être vraie. Dans la forme comme dans le fond, l’information partagée par le portail, aussi bien dans l’article que dans le visuel à sa une est doublement fausse. En effet au jeu du premier, la Côte d’Ivoire n’est ni le premier pays au monde à administrer le vaccin Astra Zeneca/Oxford encore moins le premier dans le cadre de l’initiative COVAX.

Pour mémoire, le Ghana est le premier pays africain à avoir reçu le 24 février 2021, les premiers vaccins dans le cadre de l’initiative COVAX. Un avion transportant 600 000 doses du vaccin AstraZeneca/Oxford du fabricant Serum Institute of India a atterri à 07 h 40 GMT à l’aéroport d’Accra. Le Ghana est donc le premier pays africain à recevoir « la première livraison mondiale de vaccins du dispositif COVAX qui vise à fournir aux pays à faible revenu leurs premières doses de vaccins anti-Covid » rappelle France 24 sur son site. Cette livraison a été même saluée par le patron de l’OMS.

« Enfin ! Ce matin, les premières doses de vaccins Covid-19 livrées par le dispositif Covax sont arrivées au Ghana », a écrit sur Twitter le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus. « C’est un jour que nous devons célébrer, mais c’est juste un premier pas. » Le Ghana est donc le premier pays à bénéficier de l’initiative COVAX et le premier à utiliser le vaccin AstraZeneca/Oxford dans le cadre de cette initiative. Notons que le vaccin AstraZeneca/Oxford est déjà administré par plusieurs pays dont la France, la Grande Bretagne, les USA, la Belgique ou l’Allemagne dans le cadre de leur campagne de lutte contre la Covid-19.

A la question de savoir si « La Côte d’Ivoire (est le) premier pays au monde à administrer les doses du vaccin Astra Zeneca/Oxford dans le cadre du mécanisme COVAX » la réponse est NON. Le Ghana est à la fois le premier pays africain à recevoir des vaccins dans le cadre de l’initiative COVAX et le premier à administrer le vaccin Astra Zeneca/Oxford au monde dans le cadre du mécanisme COVAX. La seule vérité qui aurait pu faire la une du portail Abidjan.net, c’est qu’en réceptionnant ses premières doses de vaccin via l’UNICEF, la Côte d’Ivoire est le premier pays africain francophone à bénéficier de l’initiative COVAX et donc le deuxième pays en Afrique.

Suy Kahofi avec le soutien de l’OIF, Mécanisme de lutte contre l’infox

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

deux × 5 =