L'actualité ivoirienne sans coloration politique

La femme de Will Smith n’a jamais tenu ces propos qui lui sont attribués

0

Selon des publications qui circulent sur Facebook, Jada Pinkett, la femme de Will Smith aurait décidé de tourner le dos à son époux Will Smith à la suite de la gifle qu’il a administré à Chris Rock lors de la cérémonie des Grammy awards 2022. Pour rendre crédible leurs affirmations, les auteurs des publications précisent que les propos de Jada Pinkett ont été relayé par « le magazine américain Weekly ». Après vérification, non seulement les propos sont tronqués mais en plus ils n’ont jamais été tenus par Jada Pinkett. Explication !

« Jada Pinkett tourne le dos à son mari : ‘Je n’ai jamais dis que j’avais besoin de protection, c’était dans le feu de l’action et c’est lui qui a réagi de manière excessive’. A confié le magazine américain Weekly » : voici ce que dit cette publication de la page J’aime ma Côte d’Ivoire.

Capture d’écran Facebook (06/04/2022)

Cette publication a généré plus de 700 commentaires, 556 partages et plus de 750 likes en moins de 24 heures. La publication a été reprise par ce compte facebook et a généré près de 1500 commentaires, plus de 450 partages et plus de 1500 likes en 7 heures seulement.

De nombreux autres comptes ou pages ont repris ce même texte accompagné des photos de Will Smith et sa femme Jada Pinkett, avec le même succès en très peu de temps. Et les commentaires sont parfois très virulents voire violent vis-à-vis des femmes.

Capture d’écran Facebook (06/04/2022)
Comment retrouver cette phrase attribuée à Jada Pinkett ?

La publication Facebook mentionne comme source le magazine people Weekly. Ce magazine étant publié en anglais, nous avons effectué une traduction vers l’anglais de la publication Facebook afin de retrouver l’article de Weekly qui évoque ce sujet. Ensuite nous avons lancé une recherche avec Google.

Avec la recherche Google, nous retrouvons une série d’articles en anglais qui évoquent les propos attribués à Jada Pinkett. Parmi ces articles figure justement celui du magazine américain Weekly ou plus exactement, US Weekly.

Des propos tenus par une autre personne

L’article de US Weekly a pour titre « Jada Pinkett Smith ‘Wishes’ Will Smith Didn’t Slap Chris Rock at Oscars, They Agree He ‘Overreacted’ » en français, « Jada Pinkett Smith « aurait souhaité » que Will Smith ne gifle pas Chris Rock aux Oscars, ils sont d’accord pour dire qu’il a « réagi de façon excessive ». A bien observer le pronom personnel ILS qui est employé dans la phrase, on se rend bien compte qu’il s’agit de propos non tenus par Jada mais par une autre personne, une source anonyme probablement proche du couple (insider). La suite de l’article va permettre de lever définitivement le doute sur cette hypothèse.

Capture d’écran US Weekly (06/04/2022)

« C’était dans le feu de l’action et il a réagi de façon excessive. Il le sait, elle le sait. Ils sont d’accord pour dire qu’il a réagi de manière excessive », déclare une source exclusive à Us Weekly sur la situation actuelle du couple peut-on lire exactement dans l’article. Ce n’est donc pas Jada Pinkett qui parle directement de son mari mais une source qui relaie des propos qu’elle a entendu directement ou indirectement du couple.

Des propos tronqués

En plus du fait que les propos rapportés n’ont pas été tenus par Jada Pinkett, la citation rapportée par US Weekly a été tronquée dans la publication Facebook.

Concernant la première partie de la phrase attribuée Jada Pinkett, elle est juste l’appréciation que la source fait de la femme de Will Smith. Il ne s’agit plus de propos que la source aurait entendu ou dont elle a été témoin. Mais son point de vue sur le caractère supposé de Jada Pinkett. Voici ce qu’il dit : « Elle n’est pas une de ces femmes qui ont besoin d’être protégées ». Et là encore, ce propos a été tronqué dans la publication Facebook a l’attribuant à madame Smith.

Grâce à cette vérification, nous pouvons conclure que la phrase « Je n’ai jamais dit que j’avais besoin de protection, c’était dans le feu de l’action et c’est lui qui a réagi de manière excessive » est un montage composé de deux pans de phrases distincts dans un article de US Weekly. Les propos n’ont pas été tenus directement par Jada Pinkett mais par une source anonyme. Et les propos de cette source tels que rapporté dans les publications retrouvées sur Facebook sont trompeuses voire mensongères.

Traoré Bakary

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.