L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Les fortes pluies font une quinzaine de morts à Abidjan

0

Une quinzaine de morts a été enregistrée après les fortes pluies tombées dans la nuit du 18 au 19 juin à Abidjan. D’importants dégâts matériels ont été également signalés.

Les inondations ont occasionné des éboulements, des glissements de terrain emportant par endroits le bitume et d’importants dégâts matériels aussi bien dans le domaine public que chez les particuliers.

Les unités du Groupement des sapeurs-pompiers ont été actives toute la nuit apportant leur assistance à plus d’une centaine de personnes (115 de source officielle). Ce matin, Abidjan compte encore une fois ses morts après le passage de la pluie. Lors de la réunion d’urgence qui s’est tenue ce mardi au ministère de l’intérieur et de la sécurité, un bilan des intempéries a été fait en présence du chef du Gouvernement ivoirien, Amadou Gon Coulibaly.

« Les pluies qui ont démarré à 23 h pour se terminer à 6 h ont entraîné de nombreux dégâts matériels et des décès dont 3 au niveau du nouveau camp d’Akouédo, 3 au quartier Allabra dont un bébé, 2 à la Riviera Palmeraie, 2 au quartier Mossikro, 1 à Paillet et 4 corps flottants » a indiqué le ministre de l’intérieur et de la sécurité Sidiki Diakité.

Abidjan sous les eaux

L’eau est dangereusement montée dans plusieurs zones d’Abidjan poussant les habitants à se réfugier dans des quartiers plus sûrs ou sur les toitures de leurs habitations. Les ouvrages de drainage qui n’ont pas été réhabilités depuis la dernière saison des pluies n’ont pas servi cette nuit à grand-chose. Caniveaux et buses bouchés ont vite été hors d’usage, submergés par les violentes eaux de ruissellement. Résultats, plusieurs quartiers sont coupés du reste de la ville témoignent des riverains qui ont posté leur infortune sur les réseaux sociaux.

Selon les services météorologiques, le système pluvieux orageux s’est déplacé dans le sud-ouest, vers les villes de Sassandra, San Pedro, Tabou, Dalo et Man. Le chef du gouvernement a invité les responsables de la météorologie à rester en alerte et à avoir des prévisions qui soient plus fines. L’idée étant de lancer des alertes fiables dans les 24 heures précédant les fortes pluies de sorte que les populations puissent évacuer à temps les zones à risques.

Un projet d’assainissement annoncé face aux intempéries

En 2015, le gouvernement ivoirien annonçait un investissement de 122 milliards pour la réhabilitation des ouvrages d’assainissement d’Abidjan à Bassam. En 2018, les inondations sont pires et les ivoiriens de se demander si les travaux annoncés ont été effectués ou encore à quoi a servi tout cet argent ?

Ebony T. Christian

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

19 + 15 =